L’Iran étrenne une puissante technique de cybercensure

Humiliés par le virus Stuxnet, les spécialistes informatiques iraniens ne sont pas pour autant à la traîne. Au cours des dernières semaines, les autorités du pays ont réussi à mettre hors service Tor, un réseau très utilisé par les opposants au régime de Mahmud Ahmadinejad. Tor repose sur Internet, mais n’utilise pas exactement les mêmes mécanismes. Il permet aux internautes de naviguer ou de communiquer de façon cryptée. Il est très apprécié des cyberactivistes et des journalistes. Environ 250 000 ordinateurs y sont connectés en permanence dans le monde, rapporte le Daily Telegraph.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
356 0 Mar 22, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.