La Lybie et la diplomatie de la contrainte armée

Pendant que les chancelleries occidentales et que le quai d’Orsay incitent Israël à la retenue après les nouveaux tirs en provenance de Gaza et l’assassinat innommable d’Itamar, une coalition d’Etats, qui se prévalent du consentement de la communauté internationale, bombardent la Libye du colonel Kadhafi. Qui pourrait souhaiter que le dictateur de Tripoli se maintienne une seconde de plus au pouvoir, au risque de le voir massacrer avec les milices de ses fils des populations civiles qui ne réclament que le droit de respirer librement !

Lire l’article complet sur raison-garder.info

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.