Agressions anti-Finul : des messages- pressions adressés tous azimuts

Agressions anti-Finul : des messages- pressions adressés tous azimuts

Selon des loyalistes, les 25 agressions enregistrées ce dernier semestre contre la Finul, principalement contre son contingent français, constituent des missives adressées à de multiples destinataires : les …tats-Unis et l’Occident, au sujet des sanctions contre l’Iran ; la France, à propos de son malaise relationnel avec la Syrie qui n’a pas tenu les promesses relatives au dossier libanais, singulièrement par rapport au tracé des frontières ; la communauté internationale, pour ce qui est du Tribunal spécial pour le Liban, chargé de juger l’assassinat de Rafic Hariri et de ses compagnons, ainsi que la série d’attentats et de meurtres perpétrés par la suite au Liban ; le monde libre et les souverainistes libanais, en ce qui concerne l’armement, ou plutôt le désarmement, du Hezbollah. Sans compter bien d’autres messages collatéraux sur les divers problèmes ou conflits qui cloutent le Moyen-Orient tout entier, en effleurant le sous-continent indien, de l’Afghanistan à la Palestine, en passant par le Golfe, la Turquie et l’Irak.

Pour ces loyalistes, les derniers incidents du Sud sont inquiétants, car ils indiquent clairement qu’ils ne représentent qu’un premier avertissement sans frais et pourraient être prolongés d’une dangereuse escalade. Le Liban doit déjà amortir un sévère préjudice d’image et de crédibilité. Au moment où il demande que, conformément à la 1701, les effectifs de la Finul soient portés à 15 000 hommes, les pays contributeurs se demandent pour leur part s’ils ne doivent pas retirer rapidement leurs contingents, en laissant entendre que, face aux attaques que leurs unités subissent, le Liban n’assume pas ses devoirs de protection.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.