Répression: le Hezbollah aide l’armée syrienne

Comme dans d’autres pays arabes, le soulèvement populaire prend de l’ampleur en Syrie où des manifestants de plus en plus nombreux s’insurgent contre le régime dictatorial du président Bachar el Assad. Des émeutes ont eu lieu notamment dans la ville de Kamishli, dans le nord-est du pays, où vit une minorité kurde, ainsi qu’à Quneitra, située à la frontière avec Israël. Mais les autorités syriennes comptent bien réprimer sans tarder ces mouvements de protestation et c’est donc d’une main de fer que le gouvernement a décidé de faire taire toutes ces voix réclamant une plus grande liberté. Il a donc dépêché sur les lieux des forces importantes qui affrontent les contestataires depuis cinq jours. A présent, d’après les membres de l’opposition locale, l’armée syrienne aurait fait appel à son allié du Liban, le Hezbollah, qui aurait envoyé des milliers de miliciens pour l’aider à « rétablir l’ordre ». D’après la chaine télévisée qatarie Al Jazeera, le président Assad aurait imposé le couvre-feu sur la ville de Dara, située à 120 km au sud de Damas. Dans les rues de la cité, défilent de nombreuses patrouilles ainsi que des blindés et des tanks couverts par des hélicoptères. Dans ce contexte, l’organisation des droits de l’homme Human Right Watch, a dénoncé lundi « l’usage excessif de la force » par l’armée syrienne, qui aurait tué cinq manifestants en quelques jours.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.