Hariri s’en prend à Nasrallah : Il utilise le Liban pour attiser les conflits internes arabes

Le Premier ministre sortant, Saad Hariri, a vivement critiqué la dernière conférence de presse du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, mais sans le nommer, ainsi que ses propos sur Bahreïn. Il a mis en garde contre le danger pour le Liban d’être utilisé comme atout servant à attiser les conflits internes dans les pays arabes.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.