Edelstein écrit à Facebook

Le ministre de la Diaspora et de la lutte contre la propagande, Youli Edelstein, a envoyé mercredi une lettre au fondateur du site Facebook, Mark Zuckerberg, afin de lui demander de retirer la page qui lance un appel à la violence contre les Juifs en Israël pour le 15 mai prochain. Cet appel à l’agression massive d’Israéliens, en ligne depuis moins d’un mois, a déjà rallié près de 250 000 adhérents, qui renient le droit de l’Etat d’Israël à l’existence. En effet, alors qu’ils touchent un salaire environ dix fois plus élevé qu’en Egypte, les Arabes qui se sont inscrits sur cette page de Facebook considèrent la résurrection de la nation d’Israël comme une «catastrophe», conséquence directe de la défaite de Rommel à El-Alamein, déplorée déjà à l’époque par le mufti Hadj Amin al Husseini. Cependant, il semble que les partisans de l’attaque contre la population israélienne aient déjà atteint un nombre bien plus important d’adeptes. En effet, les fondateurs de Facebook préviennent les responsables de sa gestion que la fermeture de la page qui appelle à l’agression d’Israël «provoquera le boycott du monde arabe». Plus précisément, la page appelle à des manifestations le long des frontières d’Israël avec la Jordanie, l’Egypte et le Liban. En même temps, elle demande «aux frères du Liban» de bombarder le pays à partir du Nord. De leur côté, les Arabes qui se trouvent en Judée-Samarie et à Gaza devront «commencer à attaquer les colonies israéliennes». Le but avoué des responsables de la page est de parvenir au moins à 2,5 millions d’inscrits. Des «amis» de ce groupe écrivent sur «le mur» que Facebook cherche à induire le public en erreur en diminuant le nombre d’adhérents, qui devrait avoir dépassé selon eux depuis longtemps le quart de million.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.