Le 14 Mars dénonce les positions du Hezbollah et sa volonté d’entraîner ouvertement le Liban dans le giron iranien

Le secrétariat général du 14 Mars a tenu hier sa réunion hebdomadaire en présence des députés Ammar Houry et Sebouh Galbakian, des anciens députés Farès Souhaid, Samir Frangié et Élias Atallah, et de MM. Eddie Abillamaa, Élias Abou Assi, Vatcheh Nourbatlian, Hrair Hovivian, Youssef Doueihy, Naoufal Daou, Nassir el-Assaad et Nadim Abdel Samad.

À l’issue de la réunion, M. Assaad a donné lecture du communiqué suivant :

« Le secrétariat général n’a pas été surpris par les positions du Hezbollah et de son camp, qui mettent en exergue le mépris vis-à-vis de l’appel de la grande majorité des Libanais à la chute de la tutelle des armes. Le rassemblement d’un million de personnes le 13 mars à la place de la Liberté, ainsi que l’important meeting populaire à Tripoli (organisé par le Courant du futur et au cours duquel M. Saad Hariri a prononcé un discours) ont fait tomber tous les prétextes politiques qui servaient à justifier les armes. Le Hezbollah n’a plus d’arguments pour justifier ses armes, à part leur rajouter de nouvelles fonctionnalités, notamment la protection du pétrole et du gaz qui n’ont pas encore été découverts, en sus de leurs autres fonctions sur le double plan national et régional. »

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
486 0 Mar 24, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.