Attentat: la police poursuit ses investigations

C’est un réveil difficile pour Jérusalem, après l’attentat qui a coûté la vie, mercredi après-midi, à une femme qui se trouvait à proximité de la bombe au moment de l’explosion, près du Binyanei Haouma et de la gare routière. On ne connaît pas encore l’identité de la victime mais on sait qu’il s’agit d’une ressortissante étrangère qui n’a pas de famille en Israël. Le ministère des Affaires étrangères a déjà entamé des démarches pour la rapatrier dans son pays. Cinq personnes sont encore soignées à l’hôpital Hadassah Ein Kerem: deux d’entre elles sont gravement atteintes et les autres ne sont que légèrement blessées. Neuf Israéliens se trouvent dans les autres hôpitaux de la capitale. La police, de son côté, ne chôme pas et poursuit ses investigations dans la ville en vue de retrouver le terroriste responsable de ce nouveau bain de sang. Elle interroge aussi les témoins pour avoir des précisions sur la nature de l’engin piégé. Le commandant en chef de la police nationale, Doudy Cohen, qui s’est rendu sur les lieux de l’attentat, a déclaré que ses hommes feraient preuve d’une vigilance accrue et mettraient tout en œuvre pour éviter tout acte terroriste. Le Premier ministre, qui a reporté de quelques heures son départ à Moscou, a réagi à l’attentat en déclarant qu’Israël « ne permettrait pas à des éléments hostiles de troubler le calme dans la région ». Avant de monter dans l’avion, il a encore tenu des consultations avec le ministre de la Défense Ehoud Barak, le directeur du Shabak” target=”_blank” class=”external external_icon” rel=”nofollow”>Shin Bet Youval Diskin, et le chef d’état-major Benny Gantz.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.