Point de vue : « rétrospective colorée des amitiés israélo-africaines »

Depuis le printemps 2010, on peut occasionnellement lire dans la presse que l’État d’Israël apporte son concours au continent africain pour « faire fleurir le désert ». [1] Plus récemment, à l’automne de cette même année, la presse s’est intéressée à l’action humanitaire de philanthropes juifs qui furent à l’origine du projet Gahozo Shalom, destiné à secourir les orphelins du génocide rwandais en créant une localité sur le même modèle que les villages bâtis en Israël dans les années 50 pour recueillir les enfants rescapés de l’Holocauste. [2]

Lire l’article complet sur nanojv.wordpress.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.