Iran : nouvelle condamnation à la peine de mort pour sodomie

D’habitude, les Iraniens condamnés à mort pour sodomie n’ont pas de nom. Depuis la révolution islamique de 1979, ils finissent simplement par centaines au bout d’une corde, dans l’anonymat. Plusieurs raisons à cela : d’abord la honte des familles, qui refusent de révéler l’identité des « délinquants sexuels » condamnés. Mais la prudence du système judiciaire iranien aussi en lire plus

Lire l’article complet sur rue89.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.