Abbas souhaite un rapprochement avec le Hamas

Devant les caméras, les dirigeants de l’Autorité palestinienne ont condamné l’attentat de Jérusalem, qui a fait un mort et une cinquantaine de blessés. Salam Fayyad a même jugé utile de le qualifier d’acte terroriste. Mais l’on sait très bien que dans les coulisses, l’AP est toujours aussi hostile à Israël. Et dans ce contexte, Mahmoud Abbas déploie de grands efforts, à l’heure actuelle, pour un rapprochement, voire même une « réconciliation », entre le Fatah et le Hamas. Il y a quelques jours à peine, il aurait déclaré qu’il était « prêt à se rendre le lendemain à Gaza pour mettre fin à cette division ». Des propos qui auraient été salués par Ismaïl Haniyeh. En attendant une rencontre, Abbas aurait déjà dépêché ses hommes dans la région pour préparer le terrain et s’assurer qu’il pouvait se déplacer sans encombre. Il y aurait d’autres signes de cette tendance au dialogue entre l’AP et le Hamas. On peut citer par exemple les déclarations de Saeb Arekat, qui a longtemps représenté les Palestiniens lors des pourparlers. Commentant les remarques du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou, qui disait qu’Abbas « devait choisir entre Israël et le Hamas », Arekat aurait indiqué que « c’était Netanyahou qui devait faire ce choix, entre la paix et les implantations ». Et dans l’entourage de Mahmoud Abbas, on souligne que « même si parfois, il y a des controverses avec le Hamas, il s’agit malgré tout d’un mouvement palestinien ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.