11 roquettes sur le Sud

11 roquettes sur le Sud

Les terroristes qui occupent la bande de Gaza font monter chaque jour le degré de la violence un peu plus haut. Jusqu’à 18h, 11 roquettes ont été tirées en direction des civils israéliens. Un Kassam a explosé à Sderot, vers 17h, dans un terrain vague de la ville, sans faire de victimes. Les autres ont atterri dans des terrains vagues, sans faire de dégâts, dans la région du Conseil d’Eshkol. Suite aux sirènes d’alarme qui ont retenti également dans les villes de Rishon Lezion et de Yavné, des civils sont en état de choc. Les missiles Grad qui ont été tirés plus tôt dans la journée se sont arrêtés dans la région d’Ashdod. Deux missiles ont explosé dans des terrains inhabités, l’un d’eux sur des dunes de sable. En revanche, l’explosion entendue jeudi matin à Béer-Cheva ne provenait pas d’une attaque, mais d’une action contrôlée de l’industrie militaire. La défense passive a décidé de fermer les institutions scolaires vendredi à Kiryat Gat et à Yavné, en dehors de la décision concernant déjà les villes d’Ashdod et d’Ashkelon. En ce qui concerne Béer-Cheva, la situation sera de nouveau étudiée jeudi soir. Le maire d’Ahsdod, Yéhiel Lasri, a jugé cette mesure sage: «La décision de laisser les enfants chez eux est justifiée.» De son côté, le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a dit qu’Israël ne pouvait pas accepter les actions terroristes à l’encontre de ses civils: «Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher le terrorisme de lever la tête. Tsahal est notre protection en matière de sécurité.» Aaronovitz, le ministre de la Sécurité intérieure, a déclaré quant à lui, lors d’une visite dans le Sud: «L’entière responsabilité des tirs incombe au Hamas, nous n’aurons pas d’autre choix que d’entreprendre une nouvelle opération militaire contre Gaza. Il nous reste à en fixer l’intensité.» Les services de secours ont augmenté le degré d’alerte dans toute la région. Mercredi, un homme de 56 ans a été sérieusement blessé à Béer-Cheva par l’explosion d’un missile. Il se trouvait près d’une fenêtre au troisième étage, et il a reçu des éclats de missile de plein fouet dans son torse, alors que l’explosion s’était produite en bas de l’immeuble.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.