M.Alain Juppé: «»Pour la France, la sécurité d’Israël n’est pas négociable»

Le vice-premier ministre et ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a rencontré ce jeudi 24 Mars 2011 à Paris le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé. Les deux ministres ont discuté en détail de la situation et des relations entre Israël et les Palestiniens au Moyen-Orient. M.Liberman a dit à M.Juppé combien Israël le félicite du soutien ferme de l’Occident pour la défense des civils innocents contre l’agression cruelle des régimes despotiques, mais une prise de position sur des principes ne peut pas être sélective. Israël espère que la politique que nous voyons aujourd’hui, concernant la Libye sera appliquée envers l’Iran et la Syrie, où les régimes continuer à assassiner des dizaines de dissidents chaque jour, sans discernement et sans pitié, et où l’impact négatif de la politique étrangère sur les régimes du Moyen-Orient est beaucoup plus dangereux. Avigdor Lieberman a remercié Alain Juppé pour sa condamnation sans équivoque de l’attentat terroriste à Jérusalem, pour l’engagement de la France à la sécurité d’Israël et la compréhension française de l’obligation d’Israël à défendre ses citoyens. M.Lieberman a dit à son hôte que l’escalade terroriste au cours des dernières semaines, les bombardements terroriste à Jérusalem hier et l’assassinat méprisable à Itamar sont toutes dûes à l’incitation à la haine contre Israël, continue et institutionnalisée par l’Autorité palestinienne. Il a noté que l’Autorité palestinienne consacre beaucoup d’efforts et d’énergie dans la réconciliation avec le Hamas et le Jihad, mais ne montre aucune volonté d’engager des négociations directes avec Israël. Avigdor Lieberman a également alerté le Quai d’Orsay des efforts accrus déployés par des forces radicales de la contrebande d’armes dans la bande de Gaza, comme cela a été mis en évidence par la cargaison à bord du navire ‘Victoria’, et a rappelé que ce n’est pas un cas isolé. M.Liberman a déclaré que le terrorisme est une lutte contre l’Occident qui ne fait aucune discrimination entre les citoyens des différents pays. Israël n’est que la ligne de front que ce terrorisme a ciblé. Des citoyens français comme Gilad Shalit qui est détenu par le Hamas, sans aucun droit fondamental et dans un état de santé inconnu, ou encore Ruth Fogel qui a été sauvagement assassinée avec sa famille à Itamar, ainsi que la citoyenne britannique assassinée hier dans les bombardements terroristes à Jérusalem , sont toutes victimes de cette terreur, tout comme le sont les citoyens du sud d’Israël qui vivent sous les attaques constantes de roquettes depuis Gaza. Les deux ministres ont également discuté des questions bilatérales et du renforcement des liens entre Israël et la France. M.Lieberman a invité M.Juppé en Israël et ce dernier a accepté l’invitation avec plaisir.

Lire l’article complet sur ambisrael.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.