A Fukushima, le pire est loin d’être exclu

Malgré l’accident survenu à trois d’entre eux, les techniciens du site de Fukushima poursuivent leur bataille pour empêcher une aggravation de la situation dans la centrale nucléaire accidentée. Deux de ses réacteurs semblaient stabilisés vendredi. Mais une fissure dans le réacteur numéro 3 fait craindre une fuite de plutonium.

Lire l’article complet sur latribune.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.