Le pouvoir syrien peine à calmer la colère de la rue

Des manifestants ont incendié samedi une station de police et un siège du parti Baas au pouvoir dans le sud de la Syrie, alors que des “hommes armés” ont tiré à partir des toits sur des passants dans le Nord. Ces violences interviennent en dépit des gestes d’apaisement des autorités qui ont libéré 260 détenus politiques.

Lire l’article complet sur rsr.ch

Share This
236 0 Mar 26, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.