Fin de la grève des assistants sociaux

Après 23 jours de grève, les assistants sociaux pourraient interrompre dès lundi soir leur mouvement de protestation. En effet, leurs délégués syndicaux ont annoncé qu’ils acceptaient les dernières propositions de compromis du Trésor. Ils se sont montrés moins exigeants lorsque la présidente du tribunal du travail Nili Arad les a menacés d’émettre des ordres de réquisition et de les contraindre à briser la grève s’ils ne respectaient pas les derniers arrangements conclus avec la Histadrout. Pendant les débats, des dizaines d’assistants sociaux ont manifesté à l’extérieur pour appeler leur syndicat à ne pas céder aux exigences du ministère des Finances. Mais ils n’ont pas été entendus et les discussions se sont poursuivies sur les suppléments de salaires. D’après les derniers accords, les assistants sociaux devraient bénéficier d’une hausse de salaire de 25 %, ce qui signifie en moyenne une augmentation de 1 100 shekels par mois. Il y a quelques jours déjà, le président de la Histadrout avait estimé que les contestataires ne parviendraient pas à obtenir une meilleure offre.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.