Syrie : bénéficiant de l’impunité et/ou de la complicité internationale, le régime banalise le massacre des populations civiles et désarmées

La population dénonce le massacre de plus de 120 morts depuis une semaine. Les opposants accusent le Hezbollah et les Pasdarans” target=”_blank” class=”external external_icon” rel=”nofollow”>Gardiens de la Révolution iranienne d’avoir contribué à cette boucherie, qui s’ajoute aux crimes commis par le Baath au Liban sur les Libanais et les Palestiniens entre 1976 et 1990, puis à partir de 2005, et en Irak depuis 2003. Le régime syrien, impuni depuis le massacre de 30.000 à 40.000 de ses citoyens en 1982 à Hama, et depuis ses crimes au Liban , récidive aujourd’hui avec le soutien du Hezbollah et des Iraniens. Deraa serait en ce moment encerclée par 5.000 Pasdarans” target=”_blank” class=”external external_icon” rel=”nofollow”>Gardiens de la Révolution, et ses habitants affirment en avoir capturé cinq. Selon un opposant syrien, sans doute inspiré par la sociologue d’origine syrienne Wafa Sultan , ” Israël peut rougir de honte, car il ne peut pas rivaliser avec la cruauté d’Assad, y compris contre les palestiniens de Gaza ” !. Attention : il s’agit ci-après d’images particulièrement choquantes. Elles sont strictement déconseillées aux âmes sensibles. Ces vidéos, diffusées par les sites de l’opposition syrienne, se multiplient sur YouTube à fur et à mesure du crime étatique. Ces quelques vidéos ont été tournées à Lattaquié et Deraa notamment, ces derniers jours. Massacre à Lattaquié Massacre à Tafas (région de Deraa) Les cadavres jonchent les rues à Deraa, sous les tirs des snipers tout comme à Lattaquié IMG/flv/deraa_23_03_2011.flv

Lire l’article complet sur MediArabe.info

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.