Alléger les heures de pointes

Le directeur de la société des transports ferroviaires, Isaac Harel, a annoncé mardi qu’il était parvenu à un accord avec les ministères de la Défense et des Finances, dans l’objectif de trouver une solution aux problèmes posés aux heures de pointe les dimanches et jeudis. Selon cet accord, les soldats des unités combattantes ne prendront plus le train le dimanche entre six heures et neuf heures du matin, ainsi que le jeudi de seize heures à dix-neuf heures. Cette décision devrait être appliquée dès dimanche prochain. Le directeur de la société des transports ferroviaires a publié des chiffres selon lesquels cent cinquante mille voyageurs prenaient le train le dimanche, soit vingt mille de plus que les autres jours, ce qui signifie que l’affluence aux heures de pointe s’élève de plus de cinquante pour cent. Les discussions entre Tsahal, les ministères et la direction des transports ont abouti après plusieurs années. Pour les responsables de la société de transports Rakéveth Israël , il suffisait de permettre aux soldats de se rendre un peu plus tard à leur base, après leur congé shabbatique. Mais l’armée a soutenu qu’une telle mesure allait entraîner de nouvelles dépenses, en raison des impératifs organisationnels. Un budget de trente millions de shekels a été proposé par le ministère des Finances, selon Harel.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.