Des changements dans le système politique israélien ?

L’Institut israélien pour la Démocratie a créé un groupe de recherche en vue de réaliser certains changements dans le système politique israélien. A l’issue de ses travaux, ce groupe a rédigé un rapport qui a été remis lundi par le président honoraire de la Cour suprême Méir Chamgar au président de la Knesset Ruby Rivline. Plusieurs réformes y sont proposées pour renforcer la démocratie parlementaire. Il serait question notamment, dans ses recommandations, d’augmenter le nombre des députés, qui passerait de 120 à 180, de faire monter le taux du seuil d’éligibilité de 2 à 4 % et de limiter le nombre des ministres à 18 seulement. Ce forum a également estimé que le chef du parti ayant obtenu le plus grand nombre de voix à l’issue d’élections législatives devait être chargé de former le nouveau gouvernement. Les travaux de recherche de ce groupe ont duré près d’un an et demi et les recommandations qui en ont résulté ont été approuvées par 120 personnes ayant acquis une expérience politique ou ayant travaillé dans la fonction publique. Il y aurait parmi elles des juges, des juristes et des anciens députés.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.