Ban Ki-moon: mettre fin à l’occupation israélienne

Dans un communiqué adressé aux participants d’un congrès, qui se tient en ce moment en Uruguay, sur la promotion des accords de paix entre Israël et les Palestiniens, le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon a pris nettement position en appelant Israël à « mettre fin à l’occupation dans les territoires se trouvant au-delà des lignes de 67 » et à cesser toute activité dans les implantations. Ban Ki-moon a écrit notamment que « le moment était venu d’appliquer la solution des deux Etats ». Il a ajouté : « L’occupation, qui a commencé en 1967, ne peut pas continuer, tant pour des raisons morales que politiques, et cela doit cesser ». Il ne s’en est pas tenu là, soulignant encore : « Les Palestiniens ont tous les droits de créer leur propre Etat ». Il a toutefois précisé qu’Israël, de son côté, avait le droit, plein et entier, de vivre en paix et en sécurité sur des frontières reconnues par la communauté internationale, selon la formule consacrée. Ban Ki-moon a donc affirmé « qu’il fallait trouver les moyens de permettre à Jérusalem de « rester la capitale des deux Etats » et de parvenir à un règlement assurant à tous un accès libre aux lieux saints ». Dans le même état d’esprit, Ban Ki-moon a demandé à Israël de geler une nouvelle fois la construction dans les localités juives de Judée-Samarie, estimant qu’il fallait interrompre toute activité « fixant a priori les résultats des pourparlers ». Il a encore prétendu que ces travaux « sur la Rive Ouest (West Bank) et à Jérusalem Est » étaient illégaux selon les lois internationales. Et de déclarer encore qu’il fallait « arrêter la destruction des maisons de Palestiniens dans le quartier est de Jérusalem ainsi que les actes de violence ». Le secrétaire général de l’Onu a aussi pris la défense de la bande de Gaza, demandant à Israël « d’ouvrir tous les points de passage et d’œuvrer pour la levée du blocus ». Il a quand même condamné les tirs de roquettes sur les agglomérations israéliennes du sud du pays et a dénoncé également l’attentat perpétré la semaine dernière à Jérusalem.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.