« Les appels au boycott doivent être sanctionnés »

Des dizaines d’étudiants de l’Université Ben Gourion du Néguev ont signé récemment une pétition adressée à leur présidente, le professeur Rivka Carmi. Dans le document, ils réclament des sanctions contre certains de leurs enseignants qui, par leur comportement, auraient entraîné l’isolement de leur établissement et seraient notamment responsables du boycott prononcé contre lui la semaine dernière par l’université de Johannesburg. Ils font allusion à l’action menée à l’étranger par certains de leurs chargés de cours.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.