Ashton demande la libération immédiate de sept responsables bahaïs en Iran

Le chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, a dénoncé vendredi la nouvelle condamnation prononcée en Iran contre sept responsables de la minorité religieuse bahaïe et réclamé leur libération immédiate.

“Je suis troublée par des informations récentes indiquant que la peine initiale de 20 ans de prison a été rétablie contre sept anciens responsables bahaïs”, a déclaré la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères dans un communiqué.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
163 0 Apr 2, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.