Le Hamas poursuit son chantage odieux

Le Hamas continue à jouer avec les nerfs des Israéliens et à se montrer intransigeant. Après des années de pourparlers pour la libération du soldat Guilad Shalit, qu’il retient en captivité dans des conditions déplorables, le chef adjoint du « bureau politique » de l’organisation terroriste, Moussa Abou Marzouk, a annoncé que la transaction, menée sous l’entremise d’un médiateur allemand, n’avait pas abouti et qu’aucune négociation ne reprendrait par ce biais. Dans une interview accordée au journal Al Hayat, paraissant à Londres, Abou Marzouk a souligné que « le médiateur allemand n’avait réussi à modifier les positions du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou et n’avait pas investi suffisamment d’efforts en vue de mettre en application certains arrangements déjà conclus avec le chef du gouvernement précédent Ehoud Olmert ». Pourtant, le Hamas avait fait croire, au début de l’année, que l’affaire était en bonne voie, et avait prétendu que « le médiateur allemand avait émis de nouvelles propositions susceptibles de faire progresser les discussions », laissant même entendre, sans donner la moindre précision, que « le Hamas répondrait favorablement à tous les efforts qui seraient entrepris ». Mais on sait qu’il a des exigences formelles, à savoir la libération de tous les terroristes détenus dans les prisons israéliennes sans laquelle Shalit semble n’avoir aucune chance de retrouver la liberté.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.