Des « kibboutznikim » du Néguev en visite en Samarie !

Cette fois-ci, ce sont des responsables des Kibboutzim du Néguev qui ont répondu à l’invitation du Conseil régional de Samarie. Ils étaient les hôtes du Président Gershon Messika. Les Kibboutzim et Moshavim de la région « Ramat Haneguev » sont affiliés au parti travailliste et à la gauche israélienne, c’est la raison pour laquelle cette visite avait une teneur symbolique très importante. C’est la deuxième fois qu’une délégation de cette région se rend en Samarie. Les kibboutznikim ont rencontré des collègues de Samarie et l’atmosphère a été des plus chaleureuses. Gershon Messika a félicité les kibboutzim « pour leur contribution au développement du pays avant même la création de l’Etat d’Israël », et il a souligné « les menaces communes qui touchent les deux régions : la lutte contre le terrorisme et contre le vol des terres d’Etat face aux constructions illégales arabes ou bédouines ». Messika a indiqué « que les agriculteurs du Néguev servaient d’exemple et de source d’inspiration à ceux de Samarie ». La délégation s’est rendue à Barkan, Elon Moreh, Itamar, Rehelim et dans une base militaire de la Division « Shomron ». A Itamar, la rencontre avec le Rav Avihaï Ronsky a été particulièrement émouvante, non seulement au vu de la récente tragédie de la famille Fogel z.l., mais également parce que l’ancien grand rabbin de Tsahal et son épouse ont décidé de consacrer deux jours par semaine à vivre dans un village estudiantin laïc dans la région de Ramat Hanéguev, afin d’être au service de ses habitants s’ils en font la demande. Cette expérience s’avère être extrêmement positive et bien reçue dans la région. A l’issue de la rencontre, les membres de la délégation des kibboutzim et moshavim du Néguev se sont exprimés avec émotion sur cette visite et sur les localités juives de Samarie. Shmulik Rifman a affirmé sa solidarité avec les habitants de Samarie, leur disant : « Continuez à lutter pour vos terres, sans honte ! »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.