La CNN sanctionne les dérapages d’une journaliste

La journaliste Octavia Nasr, chargée du dossier Proche-Orient à la CNN, l’une des chaînes télévisées les plus populaires des Etats-Unis, n’a rien trouvé de mieux que de faire, dans un message envoyé sur Twitter, l’oraison funèbre du cheikh chiite Mohammed Hussein Fadlallah, connu pour le soutien qu’il a apporté aux organisations terroristes et pour sa participation active à un certain nombre d’attentats.

Comme le précise Guy Millière dans un article qu’il vient de publier, ce leader musulman qui vient de mourir à Beyrouth figurait sur « la liste des terroristes les plus recherchés par les agences de sécurité américaines et israéliennes » et était directement « responsable du meurtre de centaines d’hommes, de femmes et d’enfants ».

Nasr, de son côté, avait écrit, sur Twitter, qu’il était « triste d’apprendre la nouvelle de la disparition de Mohammed Hussein Fadlallah », et elle avait ajouté qu’il était pour elle « l’un des géants du Hezbollah qu’elle respectait beaucoup ». Ses propos avaient soulevé un véritable tollé et la CNN avait alors publié un communiqué pour expliquer que la journaliste avait fait une grave erreur de jugement.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
499 0 Jul 8, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.