7 mois de prison pour Omar Saïd

Une peine plutôt indulgente a été prononcée jeudi matin au tribunal de district de Nazareth contre le docteur Omar Saïd, de Kfar Kana, militant du parti Balad, soupçonné d’espionnage et d’intelligence avec l’ennemi.

Ce dernier a été arrêté il y a quelques mois avec l’écrivain arabe Amir Mahoul, de Haïfa, frère de l’ancien député Issam Mahoul.

D’après l’acte d’accusation qui avait alors été déposé devant les juges, il aurait rencontré il y a deux ans un agent du Hezbollah, lors d’un séjour en Egypte, et ce dernier lui aurait alors proposé de travailler pour l’organisation terroriste.

Mais depuis lors, ses avocats ont réussi à obtenir un arrangement à l’amiable dans le cadre duquel certaines accusations seraient remplacées par d’autres, moins graves. C’est ainsi qu’à présent, Omar Saïd a été déclaré coupable d’avoir donné des services à une organisation interdite.

Après examen des arguments des deux parties, les juges ont en effet accepté la requête des avocats de Saïd et se sont déclarés prêts à alléger sa peine. Ils ont toutefois précisé que ce verdict ne devait avoir aucun effet sur le procès du second suspect, Amir Mahoul, qui n’a pas encore commencé et qui doit se tenir au tribunal de district de Haïfa. Les charges retenues contre ce dernier semblent beaucoup plus lourdes et il risque donc une peine plus sévère. Pour ce qui concerne le docteur Omar Saïd, grâce à l’accord conclu entre ses avocats et le parquet, il ne restera pas longtemps en prison et ne devrait y purger qu’une peine de sept mois de réclusion.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
440 0 Jul 8, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.