Goldstone, source d’espoir ?

La marche-arrière du juge Richard Goldstone au sujet de l’opération Plomb durci et des “crimes de guerre” dont était accusé Israël par la commission onusienne qu’il présidait constitue un important pas en avant. Plus encore, elle diminue les risques de voir apparaître des commissions d’enquête similaires dans le cas d’un futur conflit avec le Hamas dans la bande de Gaza. C’est ce qu’a annoncé un officier israélien, dimanche.

Lire l’article original en anglais sur Jerusalem Post

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.