Meurtre à Jénine d’un acteur arabe israélien

Le comédien arabe israélien Juliano Mer Khamis, acteur de théâtre et de cinéma, a été assassiné lundi soir dans la ville de Jénine. Les circonstances exactes de ce meurtre n’ont pas encore été élucidées et on ignore pour l’instant qui en sont les auteurs. La première information a été communiquée par la « police » palestinienne et elle a ensuite été confirmée par l’administration civile israélienne qui a indiqué que le corps de la victime devait être transporté dans les heures qui viennent à l’institut médico-légal d’Abou Kabir. Juliano Mer Khamis aurait été attaqué alors qu’il donnait une représentation à Jénine. Cinq hommes masqués auraient ouvert le feu sur lui et tiré plusieurs rafales, le laissant baigner dans son sang. Les forces de secours palestiniennes venues ensuite sur les lieux ont parlé de dizaines de balles retrouvées sur son cadavre. Elles ont encore précisé qu’une femme qui se trouvait en sa compagnie avait été blessée mais sans préciser si son état était grave. Juliano Mer Khamis, 53 ans, de père arabe mais de mère juive, était connu depuis longtemps pour son militantisme pro-palestinien mais cela ne l’a pas rendu plus sympathique aux yeux de certains Palestiniens et il a fait l’objet, à plusieurs reprises, de menaces de la part de plusieurs d’entre eux qui n’acceptaient pas ses activités culturelles. Précisons qu’il avait notamment créé, en 2006, un théâtre de marionnettes pour enfants et adultes à Jénine, et comme on peut s’en douter, ce type d’initiative n’avait pas l’heur de plaire à tout le monde. Il faut encore souligner qu’il avait obtenu un permis spécial des autorités israéliennes pour s’introduire en Zone A, secteur autonome contrôlé par l’Autorité palestinienne où les Israéliens n’ont généralement pas le droit de circuler. Le gouverneur de Jénine, Qadoura Moussa, a prétendu qu’il s’agissait d’un événement extrêmement regrettable et a condamné avec vigueur le meurtre d’un homme « qui avait fait preuve d’une grande solidarité vis-à-vis du peuple palestinien ». Il a ajouté que pour le moment, les « forces de sécurité » palestiniennes ne disposaient d’aucun indice leur permettant de retrouver les assassins et qu’une commission serait nommée pour faire toute la lumière sur cette attaque.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.