Comment annuler le rapport Goldstone ?

Les regrets du juge sud-africain Richard Goldstone, exprimés dans l’article qu’il a publié dans le Washington Post vendredi dernier, devraient normalement provoquer des changements radicaux, étant donné qu’il admet s’être trompé lorsqu’il a accusé Israël de crimes de guerre lors de l’opération Plomb Durci. Pourtant, pour le moment, rien n’a été entrepris à l’Onu pour annuler le rapport incriminant Tsahal. Le porte-parole du Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies a indiqué qu’il fallait pour cela que le rédacteur adresse lui-même une demande officielle dans ce sens à l’organisation, ce que Goldstone n’a pas fait pour l’instant. Il a précisé : « Un rapport de l’Onu ne peut pas être annulé sur la base d’un article de presse ». En Israël, on n’a pas attendu les estimations de l’Onu. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a immédiatement réagi, dès la publication de l’article de Goldstone, pour dire que son rapport devait être « jeté dans les poubelles de l’Histoire ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.