Victor Perez – Stéphane Hessel et Charles Enderlin font la paire

Richard Goldstone assure, suite au rapport définitif de la commission d’experts indépendants de l’ONU qui s’est basée sur quatre cents enquêtes israéliennes, «qu’il n’y a pas eu de politique intentionnelle de cibler des civils». Exit, en conséquence, toutes accusations de « crimes de guerre » à l’encontre de l’état d’Israël et donc toutes condamnations.

Ce que s’était empressé de faire Stéphane Hessel (1), dans son opuscule à trois euros, en s’indignant « Que des Juifs puissent perpétrer eux-mêmes des crimes de guerre, c’est insupportable. Hélas, l’Histoire donne peu d’exemples de peuples qui tirent les leçons de leur propre histoire ». Ce réquisitoire, antisémite car s’en prenant à un peuple dans sa globalité, fut fondé uniquement sur le rapport de ‘’l’expert’’ onusien qui, ce jour, n’a plus sens.

Va-t-il s’indigner de s’être indigner trop tôt ? Va-t-il suspendre son soutien à un boycott anti-israélien qu’il justifiait par cette charge dorénavant sans légitimité onusienne ? Nul ne s’engagera pour le moment à répondre par l’affirmatif.

En revanche, pour ce qui concerne le Hamas et la confirmation de ses crimes de guerre commis à l’encontre des Israéliens car « ses roquettes ont été tirées intentionnellement et d’une manière indiscriminée sur des cibles civiles » (dixit Goldstone), il est aisé de douter que Stéphane Hessel s’irritera de ce fait et qu’il continuera, à l’opposé, à comprendre les terroristes ‘’palestiniens’’ qui subissent « une forme d’exaspération ». Une position allant à l’encontre de la défense des valeurs et des droits de l’homme qu’il prétend incarner.

C’est ainsi que l’icône Stéphane Hessel, sauf à se désavouer publiquement et rapidement, écornera un peu plus l’image du ‘’sage’’ qu’il prétend être.

Autre ‘’icône’’ du journalisme, Charles Enderlin analyse sur son blog la réaction de « L’Israël officiel » qui « pavoise » (2) à propos de cette même rétractation. Outre que nul autre que lui ne s’étonnerait qu’un accusé, d’autant plus lorsqu’il l’est systématiquement, se réjouisse de voir son innocence reconnue, ce propagandiste affirme, sans la moindre preuve ni aveux de Richard Goldstone, que ce dernier a subi des pressions de la communauté juive : « Dans sa synagogue, en Afrique du Sud, on ne voulait pas l’appeler à la Torah lors de la Bar Mitzva de son petit fils ». Aïe ! Aïe ! Aïe !

Voilà donc Israël mis au même rang qu’un vulgaire malfaiteur faisant pression sur le témoin pour qu’il se défausse. On s’étonnera donc de ne pas trouver dans son texte les moyens forcément utilisés par ce ‘’malfaiteur’’ juif à l’encontre de la Présidente de la commission d’experts indépendants de l’ONU, Mary McGowan, qui valida par son enquête l’innocence israélienne.

Qualité qui alarme au plus haut point Charles Enderlin, jusqu’à écrire que « les bavures relevées durant l’opération Plomb durci sont inacceptables ». CQFD.

Stéphane Hessel et Charles Enderlin se veulent des consciences intègres et des professionnels. Par leurs actes et leurs écrits ils passent aux aveux. Ceux de leur anti-israélisme primaire commun condamnant systématiquement l’état juif quoi qu’il fasse, ainsi que leurs refus obstinés de reconnaître leurs bavures lorsqu’elles sont établies.

Des bavures, évidemment, inacceptables aux yeux de ceux épris d’équité, de justice et des droits de l’homme quel qu’il soit.

 

Victor PEREZ ©

 

Liens :

 

(1) : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-5-preceptes-d-indignez-vous-de-stephane-hessel_948929.html

 

(2) : https://blog.france2.fr/charles-enderlin/2011/04/04/reconsiderer-le-rapport-goldstone/

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.com

Share This
523 0 Apr 5, 2011

2 comments

  1. Akerman Michel Netanya

    Hessel est une crapule antisémite. Les années passées dans les coulisses du Quai d’Orsay çà laissent des traces. Ce menteur (il n’a en rien participé à la rédaction de la Commission de Droits de l’Homme et n’a pas d’ascendance juive qu’il espérait pouvoir lui éviter d’apparaitre pour ce qu’il est : un antisémite) a trouvé le moyen d’être invité sur les plateaux des télés pro palestiniennes françaises et le voila qui copine avec Leila Shahid !
    BHL, qui dicte à Israël ce qu’il convient de faire pour survivre via J Call, va être jaloux. Heureusement il a trouvé un nouveau filon et le voilà qui prend parti pour les « démocrates » libyens.
    C e Hessel mérite donc, comme le souhaite Rocard (celui qui regrette qu’Israël ait été reconnu en 1948) un prix Nobel de la Paix version arafat, Desmond Tutu ou mêmes Hussein Obama.
    Quant au falsificateur Enderlin, il est trop enfoncé dans ses mensonges contre Israël pour maintenant le regretter comme ce Goldstone avec son rapport inique.
    Mais Enderlin a été décoré de la Légion d’Honneur par Kouchner avec l’accord de Sarkozy ! Valérie Hoffenberg, la pro palestinienne nommée par votre président à un poste inutile, le journal le Monde, le Nouvel Observateur, bref toutes les publications antisionistes et les « intellectuels de la pensée unique », le défendent.
    Pourtant les preuves du mensonge d’Enderlin, qui ont causé la mort de nombreux Juifs, sont aujourd’hui connues. Il faut voir et entendre le travail remarquable de Philippe Karsenty qui les médias ignorent. Les lecteurs et auditeurs des journaux ou télés qui défendent l’auteur du mensonge Al Dura devront attendre encore, la France tarde toujours à reconnaitre ses erreurs.
    C’est une nouvelle affaire Dreyfus dans laquelle Israël est accusée et pour laquelle la France est encore en train de se déshonorer !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.