Baisse des gains des agriculteurs

Depuis quelques mois, les prix des produits maraîchers et autres fruits ne font qu’augmenter. Le Bureau central des statistiques lève le voile sur des fluctuations importantes relative au secteur de la production agricole. La branche a souffert des vagues de chaleur, de la sècheresse, et des restrictions des quantités d’eau autorisées par les autorités pour l’irrigation. La production de fruits et de légumes a chuté de 14%. De plus, certaines espèces ont besoin d’un froid intense en hiver pour produire de bons fruits, comme le cerisier. En général, les prix ont augmenté de 16% en 2010 après une augmentation de 8.4% en 2009. L’indice des prix est monté de 0.55%. Les rentrées des agriculteurs, sur l’ensemble du pays, ont été de 6.2 milliards de shekels, charges non comprises. Le secteur a dû lui aussi affronter une augmentation des prix: les services et produits nécessaires pour la production agricole, comme les engrais, l’eau, l’essence, les machines et leur entretien, ont augmenté de 3.1%. Les frais généraux ont quant à eux augmenté de 7.1%. Les exploitants ont donc déboursé 15.6 milliards de shekels pour travailler. La valeur de la production en général a augmenté de 0.8%, pour s’élever à 26.5 milliards de shekels. Le PNB de ce secteur a été en tout de 10.9 milliards de shekels, auxquels s’ajoutent un demi-milliard de dédommagements et d’aides gouvernementales. Cela représente une baisse de 5.4%, en comparaison de l’année 2009.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.