Gaza: des attaques plus professionnelles

L’autocar qui transportait les jeunes passagers qui revenaient de l’école a été frappé quelques secondes après que le dernier voyageur a terminé de descendre les escaliers. Celui-ci a rapporté que l’adolescent grièvement blessé par le missile était le seul à être resté à bord. Cet attentat s’est produit dans la région du Conseil régional de Sha’ar HaNéguev. La victime, qui a été frappée par des éclats d’obus à la tête, a été transportée d’urgence à l’hôpital Soroka de Béer-Cheva. Ses jours sont en danger. Les élèves ont pris les transports scolaires suivant leur habitude, près de leur lycée régional. Ils sont redescendus dans l’un des kibboutzim de la région. Une habitante de Nahal Oz a raconté que son fils de treize ans se trouvait dans le bus quelques minutes encore avant l’explosion. Un élève a rapporté: «C’est effrayant. Il y a sans arrêt des explosions, des roquettes et des kassams. Mais c’est la première fois que ça s’est terminé d’une façon tellement dangereuse. Ça peut toucher n’importe lequel d’entre nous à tout moment. Aujourd’hui, c’était l’affaire de quelques minutes. On peut dire que nous avons eu beaucoup de chance.» Un autre enfant raconte: «L’autobus nous a fait descendre, est sorti du kibboutz, et après une cinquantaine de mètres il a été touché par un obus.» Les attaques ont redoublé jeudi. Les terroristes ont tiré de nombreux obus sans susciter la moindre réaction des instances internationales. La recrudescence des bombardements coïncide avec les troubles qui ont secoué l’Egypte et la chute du pouvoir de Moubarak. Les responsables de la sécurité voient dans cette agression une escalade du terrorisme en provenance de la bande de Gaza. Le Hamas, qui s’est équipé d’obus antitanks récemment, s’en est servi jeudi contre des transports d’enfants. C’est le deuxième obus de ce type tiré dans les quarante-huit dernières heures. Mercredi, des terroristes armés ont attaqué des soldats de Tsahal, mais ont manqué leur cible. Tsahal s’est contenté, malgré la gravité de ce dernier développement, de détruire trois tunnels de contrebande qui servent au passage d’armes et de munitions. Selon les forces de sécurité, l’emploi de ce type d’obus nécessite une préparation et des connaissances de niveau professionnel pour les rendre efficaces et tirer avec précision, contrairement aux obus de mortiers lancés jusqu’à présent contre la population civile, pour lesquels il suffit de viser grossièrement en directions de la population agressée. D’après le commandement de la région Sud, il est fort probable que des terroristes de l’étranger sérieusement entraînés soient venus prêter main forte aux terroristes du Hamas dont la formation militaire est nettement inférieure. En attendant un éventuel changement de la tactique à suivre vis-à-vis de cette nouvelle situation, les responsables militaires ont fait des déclarations: «Nous devons faire comprendre au Hamas qu’il y a des limites à ne pas dépasser». Jusqu’aux accords de «Gaza et Jéricho d’abord», la bande de Gaza ne représentait pas un front.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Le Hamas devient plus professionnel nous explique un article récent d’Aroutz 7. Je dirais plutôt : encore plus sauvage, inhumain, monstreux car les assassins palestiniens savaient qu’il s’agissait d’un car scolaire mais ignoraient qu’il était quasiment vide.
    Les responsables militaires et politiques indiquent qu’il y a des limites que le Hamas ne doit pas dépasser !
    C’est combien de morts l’enfants et de bébés Juifs la limite du couple contre nature Netanyahou-Barak ?
    Faut-il l’accord de l’Hussein Obama ou Sarkozy pour agir AVANT la prochaine attaque de mortiers et de kassams ?
    Netanyahou va porter plainte à l’ONU et attendra les félicitations de l’UE pour sa “modération” !
    Et les enfants d’Israël continueront à vivre dans la peur d’un nouvel attentat, qui faut-il remercier ?
    Shabbat Shalom.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.