L’affaire d’espionnage pourrait coûter 11 millions d’euros à Renault

Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum réclament au constructeur des dommages pour préjudice moral de 2,4 à 3,5 millions d’euros, révèle l’hebdomadaire “Marianne”.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.