Premières conclusions de la commission Shamgar

En marge du mouvement en faveur de Guilad Shalit, le ministre de la Défense a rencontré jeudi les membres de la commission Shamgar chargés de fixer les critères à respecter en cas de pourparlers pour un rachat de prisonniers. L’équipe de travail, conduite par le juge honoraire Méir Shamgar, est composée du général de réserve Amos Yaron, ancien directeur général du ministère de la Défense, et du professeur Assa Kasher, l’un des rédacteurs du code éthique de l’armée. Bien que le rapport ne soit pas encore tout à fait prêt, ils lui ont déjà présenté certaines de leurs recommandations. Barak a adopté les principes qui lui ont été soumis et a indiqué qu’il les présenterait au Premier ministre et aux membres du cabinet ministériel restreint. Les services de sécurité ont tenu à préciser que les conclusions de la commission Shamgar ne concernaient pas la transaction en cours pour libérer le soldat Guilad Shalit et ne pourraient être appliquées qu’après que l’otage israélien retrouverait la liberté si le cas se représentait. La commission a été nommée en juillet 2008 par le gouvernement Olmert, juste après les négociations avec le Hezbollah qui ont permis à Israël de récupérer les corps de deux soldats, Eldad Réguev et Ehoud Goldwasser z’l, en « échange » de terroristes libanais et palestiniens bien vivants.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
568 0 Jul 9, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.