Netanyahou promet une riposte cinglante

Le gouvernement, qui a tenu ce dimanche matin sa réunion hebdomadaire, a débattu avant tout de l’escalade de la violence dans le sud du pays, où plus d’une centaine de roquettes et d’obus de mortier se sont abattus en fin de semaine. Les attaques, provenant de la Bande de Gaza, se sont multipliées au cours de ces trois derniers jours, incitant le Premier ministre à déclarer avec fermeté que « si elles continuaient à viser les civils et les militaires, la riposte d’Israël serait bien plus musclée ». Netanyahou a ensuite salué l’installation de plusieurs batteries de défense antiaérienne Dôme de Fer (Kipat Barzel) dans la région, estimant que leur performance était déjà significative. Mais il a ajouté qu’il ne s’agissait que d’une solution partielle et qu’Israël donnait également une réponse combative à ces attaques en infligeant des pertes sévères, en matériel et en hommes, aux organisations terroristes. Netanyahou a indiqué qu’il avait tenu, il y a quelques jours, des consultations avec le ministre de la Défense Ehoud Barak, le chef d’état-major et le directeur du Shabak” target=”_blank” class=”external external_icon” rel=”nofollow”>Shin Bet. A l’issue des discussions, il a été décidé que Tsahal poursuivrait ses opérations contre ces agressions terroristes. Le Premier ministre a tenu également à souhaiter un prompt rétablissement au jeune Daniel Wiflikh, 16 ans, grièvement blessé par un missile antichar tiré sur un autobus scolaire, jeudi dernier, près du Kibboutz Saad. « Les jours de Daniel sont encore en danger et nous prions tous pour qu’il se rétablisse ». Binyamin Netanyahou a indiqué encore qu’il réunirait, après le conseil des ministres, son cabinet sécuritaire pour débattre plus largement de la situation dans le Sud. On sait déjà qu’Ehoud Barak réclamera l’installation de quatre nouvelles batteries de défense antiaérienne Dôme de Fer (Kipat Barzel). Le ministre des Finances Youval Steinitz a déclaré qu’Israël ferait, tôt ou tard, tomber le pouvoir du Hamas à Gaza. “On ne peut pas encore savoir quand les choses vont évoluer dans ce sens », a-t-il indiqué. « Mais il est clair qu’Israël ne pourra pas tolérer longtemps la présence d’un tel pouvoir terroriste dans la bande de Gaza ». Le ministre de l’Intérieur Eli Ishaï estime, pour sa part, qu’il faut lancer une vaste opération aérienne dans cette région. « La retenue peut être parfois considérée comme une force, mais à la longue, elle se transforme en faiblesse ». Le ministre de la Défense se montre, quant à lui, bien plus circonspect. Il a déclaré en effet que « si le Hamas interrompait ses tirs sur les agglomérations du Sud du pays, Israël pourrait cesser d’attaquer la bande de Gaza ». Ses propos ont été largement diffusés dans les médias français. Dans un magazine, il est même précisé que « c’est la première fois qu’un dirigeant israélien envisage un cessez-le-feu depuis le début de cette nouvelle flambée de violence déclenchée jeudi par un tir de missile antichar contre un autobus scolaire qui a grièvement blessé un adolescent en Israël ». Le journal parle de « 18 Palestiniens tués et de 70 blessés » en précisant que « les victimes sont des membres d’organisations ‘paramilitaires’mais également des civils ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
325 0 Apr 10, 2011

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Le Hamas agit en lançant des dizaines de missiles sur notre pays parce que l’Iran le veut. Il peut ainsi faire oublier la course éperdue du nazi Ahmadinejad pour acquérir l’arme atomique.
    Beaucoup de nos généraux ont annoncé être contre une frappe sur les sites nucléaires de l’Iran alors, comme en plus Hussein Obama laisse faire et nous refuse les armes, que seuls les Etats-Unis possèdent, pour éliminer cette menace, l’Iran a le champ libre.
    S’il le décide, le Hezbollah surarmé par le dictateur syrien, est en mesure de nous balancer des centaines de missiles CHAQUE jour, comme le Hamas (et comme le Fatah si Israël rend la Terre Juive de Judée, Samarie et du Golan (la bande de Gaza est une terre juive qu’il nous faudra reprendre)).
    Le Hamas pourrait bientôt en faire autant avec la complicité de l’UE et de l’Otan qui se font la main en Libye tout en laissant la Syrie, l’Egypte, la Turquie, devenir des alliés des fous d’Iran.
    Il est impossible de vivre comme des cloportes dans les abris. Le Hamas (ou le Fatah) se fichent pas mal de la mort des civils parmi lesquels leurs assassins se planquent.
    Il faut leurs couper électricité, essence, eau, téléphone, matériaux de construction et ne laisser passer que médicaments et vivres et c’est déjà beaucoup.
    Dehors les Barak et les défaitistes !
    Netanyahou hésite, consulte, recule, menace … Il FAUT agir !
    C’est une guerre que nous impose l’Islam et nous sommes en première ligne.
    Ou les arabes changent vraiment et virent leurs dirigeants corrompus et font la paix sans condition avec Israël, ou, tôt ou tard, le monde va à la catastrophe et Israël qui n’y est pour RIEN, avec l’aide de D’ s’en sortira !
    Shavoua Tov

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.