Fin de l’état d’alerte

La plupart des activités ont été annulées en raison des tirs de missiles, dont le rythme moyen est de cinquante par jour depuis trois jours. Pourtant, l’état d’alerte a été levé dimanche en début de soirée, sous l’injonction de la Défense civile. Le maire d’Ashkelon, Benny Waknin, a déclaré: «Nous reprenons le cours normal de nos activités. Demain matin, nous ferons le point pour étudier tous les développements, mais nous avons décidé dès ce soir de reprendre toutes nos activités. C’est un ordre clair donné par la défense civile». La même décision a été prise par le maire d’Ashdod, Yihiel Lasry. En ce qui concerne les municipalités des villes plus proches de Gaza, comme Sederot, les enfants partiront en vacances comme prévu, dans des régions éloignées de la portée des tirs. Un conseil spécial de parents d’élèves a été fondé en raison de la gravité de la situation. Il regroupe toutes les associations de parents d’élèves de la région déjà existantes. Le président de l’association des parents d’élèves d’Ashkelon, Ynon Gebali, a déclaré: «Nous continuerons à suivre la situation sécuritaire de près. Tant qu’il n’y aura pas de protection dans les institutions scolaires, la situation sécuritaire restera extrêmement préoccupante.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.