Les médecins toujours aussi mécontents

Les médecins des hôpitaux ont repris leur mouvement de protestation, refusant même de rencontrer des représentants du Trésor. Toutefois, une réunion devrait avoir lieu dans la journée mais personne n’est optimiste. Leurs délégués syndicaux affirment que le combat qu’ils mènent est pour le bien de tout Israël et ajoutent « qu’il est impossible de donner un traitement décent aux malades lorsqu’ils ne sont pas assez nombreux et que leurs conditions de travail sont déplorables ». Depuis lundi matin, la grève a été relancée pour deux jours et les opérations non urgentes ont été reportées. Ce mercredi, elle sera observée dans les hôpitaux gouvernementaux, ce qui signifie que leurs services fonctionneront au ralenti. Le ministère des Finances a appelé les médecins à revenir à la table des négociations pour tenter de résoudre la crise. Le responsable des salaires, Ilan Lewin, a estimé que ces derniers devaient se contenter du traitement réservé aux fonctionnaires qui bénéficiaient d’augmentations de salaires progressives. Il a toutefois reconnu qu’il fallait maintenant s’occuper de placer des médecins dans les zones périphériques, où ils font cruellement défaut, et de les encourager à étudier certaines spécialités moins « populaires » pour combler un manque dans des branches spécifiques. Apparemment, cette lutte va durer longtemps et on se prépare même à un sérieux mouvement de protestation qui risque de se prolonger pendant plusieurs mois.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
247 0 Apr 11, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.