Exécution en Iran: la France “révoltée“

Poursuivie pour adultère, l’Iranienne âgée de 43 ans avait été condamnée en 2006 à la lapidation, une peine confirmée en 2007 par la Cour suprême. Outre cette lapidation, le verdict comprenait aussi 99 coups de fouets. Selon l’association de défense des droits de l’Homme Amnesty International, Sakineh Mohammadi-Ashtiani a déjà reçu ces 99 coups de fouet.

L’annonce de la lapidation, prévue aujourd’hui, a suscité de multiples condamnations dans le monde.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.