La Corse libérée… Libérée par elle-même

Cette victoire-là passe injustement inaperçue, cela ne s’arrange pas avec le temps, évidemment, et on comprend que Sauveur Gondolfi-Scheit, député UMP de Haute-Corse, se soit démené auprès du ministre de l’Education, Luc Chatel, pour obtenir que les manuels d’histoire accordent désormais une place particulière , dans les chapitres consacrés à la seconde guerre mondiale, à la libération de la Corse.

Car celle-ci a été exemplaire. Largement due aux maquis de la résistance locale, et surtout précoce : huit mois avant le débarquement des Alliés sur les plages de Normandie, en achevant la reprise de l’île par leur entrée dans Bastia, le 4 octobre 1943, les mouvements patriotiques et les forces françaises venues d’Alger ont fait de la Corse la première terre métropolitaine rendue à sa souveraineté .

Share This
228 0 Dec 9, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.