Bishara : un scandale encore en cours

Incroyable mais vrai, quatre ans après la haute trahison du député arabe israélien Azmi Bishara (Balad), coupable d’espionnage au profit du Hezbollah pendant la Deuxième Guerre du Liban, la question de la suppression de ses indemnités financières en tant qu’ancien député n’est pas encore tranchée ! Entre temps, Bishara a fui le pays en 2007 et est allé se réfugier auprès de ses alliés naturels au Liban et en Syrie. Depuis lors, quoique chrétien, il travaille comme agent de propagande dans les médias liés au Hezbollah chiite. La haine d’Israël réunit les cœurs

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.