Ahmadinejad perd le soutien de ses partisans à cause d’une taxe

Les commerçants de Téhéran, habituellement proches du gouvernement, sont entrés dans leur sixième jour de grève, ce lundi, pour protester contre la hausse d’une taxe. Ce conflit est considéré comme un avertissement pour le président Ahmadinejad.

Lire l’article complet sur observers.france24.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.