Construction à Pisgat Zeev: non à l’ingérence

Israël va-t-il devoir rendre des comptes chaque fois qu’il agrandit l’un des quartiers de Jérusalem, sous prétexte qu’il se trouve dans une zone située « au-delà de la ligne verte » ? En tout cas, les médias se demandent si l’autorisation accordée par la municipalité pour la construction de … 32 unités de logement à Pisgat Zeev va provoquer une nouvelle crise avec les USA. L’un des membres de la commission municipale, Elisha Peleg, du Likoud, a réagi en affirmant: « Nous continuerons à planifier et à construire dans tous les quartiers de la ville et nous n’accepterons aucune ingérence d’éléments extérieurs ». D’ailleurs, la semaine prochaine, un autre projet, pour 50 nouveaux appartements, doit également être entériné par la mairie de la capitale. Les représentants du parti d’extrême gauche Meretz au conseil municipal se sont opposés à cette décision, prétendant que « le moment était mal choisi ». L’un d’entre eux, Meir Margalit, a ajouté qu’il s’agissait d’un « manque de sensibilité vis-à-vis des Palestiniens, à l’heure où des efforts étaient entrepris pour des négociations directes entre Israël et l’AP ». Il a toutefois admis que dans tout accord futur, Pisgat Zeev devait rester sous souverainété israélienne.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.