Déboires judiciaires de Tsahi Hanegbi

Le député Tsahi Hanegbi (Kadima), jugé pour avoir procédé à des nominations politiques lorsqu’il était ministre de l’Environnement, a peut-être été innocenté mardi par le tribunal d’instance de Jérusalem mais le parquet de la capitale n’a pas renoncé pour autant à le poursuivre, notamment pour faux témoignage, charge qui a été retenue contre lui dans ce procès. Mais ce n’est pas tout: il ne semble pas non plus accepter l’acquittement dont il a bénéficié et envisagerait de déposer un recours pour qu’il soit jugé une nouvelle fois pour fraude, abus de confiance et corruption électorale. Pour certains juristes, le verdict devrait être prononcé par un collège plus important de magistrats, vu le désaccord entre les trois juges qui ont traité jusqu’à présent le dossier. L’accusation a une autre requête: elle voudrait que le tribunal déclare que le délit commis par Hanegbi, toujours accusé de faux témoignage, soit qualifié d’infamant. Il s’agit d’une procédure qui pourrait nuire par la suite à sa carrière politique, comme ce fut le cas pour Arieh Dery qui a dû à l’époque renoncer à sa candidature à la mairie de Jérusalem.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
423 0 Jul 14, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.