Damas met en péril “la sécurité de la région”

Le ministre des affaires étrangères français a estimé, dimanche que l’afflux de réfugiés et les conséquences de la répression peuvent déstabiliser la Turquie, le Liban et Israël.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.