Déry : le retour

Le campus orthodoxe du centre universitaire de Kiryat Ono, près de Tel-Hashomer, a invité mercredi Aryé Déry, cofondateur et ex dirigeant du parti Shass, et Tzipi Livni, présidente de l’opposition et du parti Kadima. Après une soirée de discours et d’échanges, ils ont donné aux auditeurs l’impression qu’ils sont mûrs pour agir dans une même coalition politique, voire dans un même parti. En effet, Aryé Déry a fait part d’idées nouvelles, ou différentes en ce qui concerne le système qui est appliqué au niveau du pouvoir et de la législation ayant cours en Israël. L’homme politique s’est prononcé contre le phénomène des petits partis limitatifs et représentatifs de secteurs particuliers de l’éventail de la société. Pour lui, il ne devrait pas y avoir de partis orthodoxes. En dehors de cette soirée, les deux personnalités entretiennent des discussions suivies pour essayer de réconcilier les publics considérés respectivement comme orthodoxe et laïc. Pour eux, il faut panser les plaies de cette opposition qui semble diviser la société. Déry a déclaré: «Faites changer le système électoral ! C’est la seule possibilité de sortir de cette situation où la société est divisée en catégories sectaires. Je suis prêt à ce que les partis religieux cessent d’exister. Mais, dans la situation actuelle des choses, dans un système basé sur des coalitions, il est clair que les minorités n’ont pas d’autres moyens de faire valoir leurs droits et de se protéger.» Il a également fait appel au public religieux pour qu’il s’efforce d’effacer la mauvaise image qu’il laisse souvent auprès du public général. «Certains groupes parmi nous se permettent d’avoir recours à la violence, et ils discréditent de la sorte l’ensemble du public orthodoxe. Ce sont des vérités qu’il ne faut pas taire. Nous ne pouvons permettre à quelques personnes de mettre dans une situation périlleuse l’ensemble de la population religieuse.» Concrètement, Aryé Déry a avoué qu’il ne savait pas encore dans quel cadre il comptait reprendre la vie politique. Mais il a tenu à faire savoir qu’il avait la ferme intention de revenir.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.