L’accusatrice de DSK serait une prostituée

Il ne se passe plus un jour sans que des révélations sur l’affaire DSK ne voient le jour. Cette fois, le NY Post affirme que la femme de chambre qui accusait l’ancien patron du FMI offrait ses services aux clients pour quelques “extras”.

C’est le relevé bancaire de l’accusatrice qui a éveillé les soupçons des enquêteurs. Sur celui–ci, des sommes très élevées ont été versées. “Des pourboires très élevés ont été versés sur le compte, si vous voyez de quoi je parle. Et ce n’était pas pour apporter quelques serviettes supplémentaires”, explique une source proche de la défense au NY Post.

Lire l’article complet sur 7sur7 (Belgique)

Share This
310 0 Jul 3, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.