Le Hamas ne veut pas de l’indépendance de Gaza

Le Hamas a réagi avec mépris au plan proposé par le ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman, de « déconnecter entièrement la Bande de Gaza d’Israël ». Lieberman, avec une certaine logique, estime « qu’il est anormal qu’Israël soit aujourd’hui encore considéré comme comptable et responsable de ce qui se passe dans la Bande de Gaza, alors qu’il y a 5 ans, le gouvernement israélien a expulsé jusqu’au dernier juif qui vivait là bas, et qu’il n’y a plus aucun soldat de Tsahal ». Le ministre israélien désirait « que cette décision unilatérale de la part d’Israël, la communauté internationale serait obligée de reconnaître que la Bande de Gaza n’est plus sous occupation israélienne ». Lieberman tente de convaincre ces homologues européens de faire pression sur le Hamas pour qu’il construise une centrale électrique, une centrale de filtrage des eaux et des systèmes d’évacuations des eaux usées, afin que la dépendance envers Israël puisse cesser. Evidemment, cette éventualité n’arrangerait pas les affaires du Hamas, qui profite amplement de la situation actuelle, et reçoit de l’aide quotidienne de l’ « ennemi sioniste ». Sami Abou Zouhari, porte-parole du Hamas, a dénoncé ce plan qui montre « qu’Israël veut se dérober de ses responsabilités en tant qu’occupant » !!! Le Hamas maintient « que la Bande de Gaza est encore sous occupation israélienne même s’il ne reste plus aucun Juif sur ce territoire » ! « Et de plus », précise Abou Zouhari, avec la ruse qui caractérise les terroristes, « on ne pourra pas considérer la Bande de Gaza comme indépendante tant que le reste de la Palestine ne l’est pas », ce qui, dans son esprit, inclut également Haïfa, Lod, Beer-Sheva, Kiryat-Shmoné ou Eilat. Ce refus du Hamas est caractéristique, et se joint au refus systématique des responsables palestiniens de relogement des ‘réfugiés’ dans des lieux plus confortables que les camps, préférant maintenir leurs frères dans des conditions de misère dans le seul but de ne pas nuire à la cause.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.