L’Europe donne un an à Moubarak

Les agences de renseignements européennes estiment que le président égyptien, Hosni Moubarak, qui souffre d’un cancer du pancréas et de l’estomac, risque de disparaitre de la scène politique. Le Washington Times a rapporté lundi matin qu’il ne lui resterait plus qu’un an à vivre. Le successeur de Sadat est âgé de 82 ans, et occupe le pouvoir depuis 30 ans. L’administration américaine se prépare déjà au jour d’après, et se préoccupe particulièrement de l’échéance de septembre 2011, date des élections présidentielles en Egypte. Moubarak a rencontré plusieurs responsables politiques dimanche, dont le Premier ministre Benyamin Netanyahou, et l’émissaire spécial pour le Proche-Orient, George Mitchell. Plusieurs héritiers sont en ligne: le fils du président égyptien, Jamal Moubarak, ou encore l’ancien directeur de l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AEIA), ElBaradei, qui a quitté son poste le 30 novembre 2009. Malgré la demande de Moubarak de se faire soigner dans un hôpital français, un représentant des autorités de son pays, interrogé pour le Washington Times , a déclaré que les inquiétudes concernant son état de santé étaient dénuées de tout fondement.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.