Attaque en règle contre Ban Ki-moon

La Suédoise Inga-Britt Ahlenius, chargée de la lutte contre la corruption au sein de l’Onu, a émis de vives critiques contre Ban Ki-moon dans un document d’une cinquantaine de pages qu’elle a rédigé à l’occasion de son départ. Précisons que Mme Ahlenius a quitté officiellement son poste vendredi dernier. Le texte, publié lundi dans le Washington Post, comprend une véritable attaque en règle contre le secrétaire général des Nations unies. Inga-Britt Ahlenius lui reproche notamment d’avoir sapé ses propres efforts contre les malversations et d’avoir ainsi entraîné une certaine dégradation au sein de l’organisation. D’après elle, il aurait agi de façon systématique pour réduire l’indépendance de l’institution qu’elle dirigeait. Elle a ajouté à l’intention de Ban Ki-moon que son comportement était « sans précédent » et « honteux ». Dans l’entourage du secrétaire de l’Onu, on réagit en estimant que le rapport de Mme Ahlenius est partial et que ses critiques sont injustes. Et on fait l’éloge de l’œuvre qu’il a accomplie depuis son entrée en fonction, en rappelant notamment les changements qu’il a réussi à opérer, tant sur la question des climats que pour les droits des femmes « de Gaza à Haïti, en passant par le Soudan ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.