Aaronowitz à la frontière égyptienne

Le ministre de la Sécurité intérieure Itshak Aaronowitz a effectué mardi matin une tournée le long de la frontière égyptienne, à l’endroit où des ressortissants étrangers, venant pour la plupart d’Afrique, la franchissent clandestinement. Se rendant compte sur place des problèmes, il a dénoncé les défaillances des services de sécurité qui tardaient à construire une barrière. Rappelons que les travaux ne devraient débuter qu’au mois de novembre prochain. Il est alors prévu d’installer sur les lieux une clôture électronique et d’autres moyens technologiques pour éviter les infiltrations. Après sa rencontre avec les officiers en poste dans la région, Aaronowitz a déclaré : « Tout le monde peut franchir ici la frontière, et cela inclut également les infiltrés et les passeurs de drogue. Ceux qui importent de la main d’œuvre africaine paient plus de 1 500 dollars pour chacun d’entre eux bénéficiant de l’aide de Bédouins, côté égyptien ». Il a ensuite rappelé les promesses du ministre de la Défense Ehoud Barak qui s’est engagé cette semaine à entamer la construction d’une barrière électronique de 110 km de long sur les 240 km de frontière entre Israël et l’Egypte.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.